La coutume kanak dans l'état Agrandir l'image

La coutume kanak dans l'état

Cet ouvrage éclaire les enjeux et tensions que soulève le lien entre décolonisation et reconnaissance de la coutume dans le contexte calédonien. Il réunit des textes qui s’appuient sur des enquêtes empiriques, tantôt inscrites dans le passé colonial (recherches sur archives) tantôt ancrées dans le présent de l’archipel (enquêtes de terrain ethnographiques). Interroger les mobilisations et les politiques menées au nom de la coutume kanak au il du temps, permet ici d’élaborer un regard critique sur les divers sens conférés à la reconnaissance de l’altéritéculturelle. Par là même, le cas calédonien contribue à renouveler la rélexion sur l’unicité de l’État et ses limites en situation coloniale et postcoloniale.

Plus de détails

5 500 XPF / 46.09€

Tous les prix incluent la TGC

Ajouter aux favoris

Fiche détaillée

La Nouvelle-Calédonie approche désormais du référendum d'autodétermination de 2018 devant décider de son avenir politique. Vingt ans après l'accord de Nouméa, ce scrutin clôturera un processus de décolonisation dans la République, qui incluait la création d'une citoyenneté néo-calédonienne fondée sur la reconnaissance préalable de l'identité kanak. L'inscription progressive de la "coutume" dans les domaines du droit, de la justice et de la politique a eu pour effet de cliver le débat sur les formes possibles de l'émancipation kanak. Cet ouvrage éclaire les enjeux et tensions. Le cas calédonien renouvelle la réflexion sur l'unicité de l'Etat et ses limites en situation coloniale et postcoloniale.

Auteur(s) : Benoît Trépied, Christine Demmer,

Genre : Reportage, document politique, actualité,

Editeur : L'Harmattan,

Collection : Cahiers du Pacifique Sud,

Caractéristiques : Format 23,6 x 15,5 cm, 276 pages,

Date de parution : 2017,

EAN : 9782343107189

Avis

Donnez votre avis

La coutume kanak dans l'état

La coutume kanak dans l'état

Cet ouvrage éclaire les enjeux et tensions que soulève le lien entre décolonisation et reconnaissance de la coutume dans le contexte calédonien. Il réunit des textes qui s’appuient sur des enquêtes empiriques, tantôt inscrites dans le passé colonial (recherches sur archives) tantôt ancrées dans le présent de l’archipel (enquêtes de terrain ethnographiques). Interroger les mobilisations et les politiques menées au nom de la coutume kanak au il du temps, permet ici d’élaborer un regard critique sur les divers sens conférés à la reconnaissance de l’altéritéculturelle. Par là même, le cas calédonien contribue à renouveler la rélexion sur l’unicité de l’État et ses limites en situation coloniale et postcoloniale.

Donnez votre avis