L'exil est mon royaume Agrandir l'image

L'exil est mon royaume

Je mis un pied sur l’avenue et manquai me faire emporter par une fureur de camion hurlant. Je décidai d’être plus prudent. Il y avait suffisamment de ville de ce côté-ci de l’avenue. Les passants s’étaient arrêtés pour regarder. Ils me regardaient les yeux, puis les valises soigneusement bouclées, et quand ils me regardaient de nouveau les yeux, leurs regards étaient lourdement chargés de valises soigneusement bouclées. Je remontai mon pied sur le trottoir et redescendis vers la frontière. « Un récit absolument étonnant, bourré de poésie, qui vous laisse essoufflé, ébahi, et bigrement rafraîchi. »

Plus de détails


Ce produit a les tags suivant : roman, nouvelle caledonie, litterature, Humanis, Guillaume Berger

2 050 XPF / 17.18€

Tous les prix incluent la TGC

Ajouter aux favoris

Produits associés

Fiche détaillée

Je mis un pied sur l’avenue et manquai me faire emporter par une fureur de camion hurlant. Je décidai d’être plus prudent. Il y avait suffisamment de ville de ce côté-ci de l’avenue. Les passants s’étaient arrêtés pour regarder. Ils me regardaient les yeux, puis les valises soigneusement bouclées, et quand ils me regardaient de nouveau les yeux, leurs regards étaient lourdement chargés de valises soigneusement bouclées. Je remontai mon pied sur le trottoir et redescendis vers la frontière. « Un récit absolument étonnant, bourré de poésie, qui vous laisse essoufflé, ébahi, et bigrement rafraîchi. »

Auteur(s) : Guillaume Berger,

Genre : Roman,

Editeur : Éditions Humanis,

Collection : Émergence,

Caractéristiques : Format 15 x 23 cm, broché, 268 pages,

Date de parution : 2014,

EAN : 9791021900905

Auteur(e)

Né en 1984 en Nouvelle-Calédonie, Guillaume Berger quitte le territoire à 18 ans pour entreprendre des études supérieures en France, mais il abandonne rapidement les bancs de l'Université pour devenir écrivain. Il vivote alors dans des hôtels miséreux parisiens et jongle entre petits boulots et nuits d'écriture. Les éditeurs lui renvoient toutes ses nouvelles. A 23 ans, il remporte le concours d'écriture de la Province Sud de Nouvelle-Calédonie et s'envole pour l'Amérique du Sud. Il vit six ans en Argentine, dans une maison d'adobe sans électricité ni eau courante. C'est là qu'il écrit ses deux premiers romans, L'Exil est mon royaume et Les enfants de salaud tiendront leur bière en enfer. Il revient vivre en Nouvelle-Calédonie en 2012, où il continue à se consacrer à sa passion d'écrire.

Avis

Donnez votre avis

L'exil est mon royaume

L'exil est mon royaume

Je mis un pied sur l’avenue et manquai me faire emporter par une fureur de camion hurlant. Je décidai d’être plus prudent. Il y avait suffisamment de ville de ce côté-ci de l’avenue. Les passants s’étaient arrêtés pour regarder. Ils me regardaient les yeux, puis les valises soigneusement bouclées, et quand ils me regardaient de nouveau les yeux, leurs regards étaient lourdement chargés de valises soigneusement bouclées. Je remontai mon pied sur le trottoir et redescendis vers la frontière. « Un récit absolument étonnant, bourré de poésie, qui vous laisse essoufflé, ébahi, et bigrement rafraîchi. »

Donnez votre avis