Le vin de la colère divine Agrandir l'image

Le vin de la colère divine

Aller combattre le communisme pour sauver le monde : tel est le motif qui conduit un jeune homme de vingt ans à se retrouver au cœur de la jungle du Vietnam. Confronté à la mort, il ne peut se raccrocher qu'aux valeurs chrétiennes et occidentales auxquelles il croit. Mais survivre au crescendo de bombes et de napalm mène à accepter les pires atrocités. Et à oublier la « guerre juste , lorsque se répand, dans une vision d'apocalypse, le vin de la colère divine.

Plus de détails


Ce produit a les tags suivant : roman, oceanie, litterature, aventure, Australie, Kenneth Cook

1 045 XPF / 8.76€

1 100 XPF / 9.22€

Tous les prix incluent la TGC

Ajouter aux favoris

Produits associés

Fiche détaillée

Aller combattre le communisme pour sauver le monde : tel est le motif qui conduit un jeune homme de vingt ans à se retrouver au cœur de la jungle du Vietnam. Confronté à la mort, il ne peut se raccrocher qu'aux valeurs chrétiennes et occidentales auxquelles il croit. Mais survivre au crescendo de bombes et de napalm mène à accepter les pires atrocités. Et à oublier la « guerre juste , lorsque se répand, dans une vision d'apocalypse, le vin de la colère divine.

Auteur(s) : Kenneth Cook,

Genre : Roman,

Editeur : J'ai lu,

Collection :

Caractéristiques : Format 18 x 11 cm, broché, 188 pages,

Date de parution : 2012,

EAN : 9782290039618

Auteur(e)

Conteur fabuleux, Kenneth Cook (1929-1987) est l'un des meilleurs écrivains australiens du XXe siècle. Il a alterné avec le même bonheur romans noirs, recueils de nouvelles hilarantes (dont L'ivresse du kangourou, J'ai lu, 2013) et grands romans d'aventures (Le trésor de la baie des orques, J'ai lu, 2014).

Avis

Donnez votre avis

Le vin de la colère divine

Le vin de la colère divine

Aller combattre le communisme pour sauver le monde : tel est le motif qui conduit un jeune homme de vingt ans à se retrouver au cœur de la jungle du Vietnam. Confronté à la mort, il ne peut se raccrocher qu'aux valeurs chrétiennes et occidentales auxquelles il croit. Mais survivre au crescendo de bombes et de napalm mène à accepter les pires atrocités. Et à oublier la « guerre juste , lorsque se répand, dans une vision d'apocalypse, le vin de la colère divine.

Donnez votre avis