Prix réduit ! Chroniques de la mauvaise herbe Agrandir l'image

Chroniques de la mauvaise herbe

Lauréat du prix Michel Lagneau 2013

Dans ce roman incisif et poignant, le narrateur - Bois Noir - se fait le porte-parole des oubliés, des inadaptés, des désœuvrés… Nouméa vue du squat… Noir et sans concession, ce portrait d’une jeunesse marginale est une vraie nouveauté dans le panorama littéraire néo-calédonien. C’est aussi le premier roman de Vincent Vuibert, lauréat du prix Michel Lagneau 2013, publié aux éditions Madrépores.

Plus de détails

1 706 XPF / 14.28€

-10%

1 895 XPF / 15.86€

Tous les prix incluent la TGC

Ajouter aux favoris

Fiche détaillée

Dans ce roman incisif et poignant, le narrateur - Bois Noir - se fait le porte-parole des oubliés, des inadaptés, des désœuvrés… Nouméa vue du squat… Noir et sans concession, ce portrait d’une jeunesse marginale est une vraie nouveauté dans le panorama littéraire néo-calédonien. C’est aussi le premier roman de Vincent Vuibert, lauréat du prix Michel Lagneau 2013, publié aux éditions Madrépores.

Auteur(s) : Vincent Vuibert,

Genre : Roman,

Editeur : Madrépores,

Collection :

Caractéristiques : Format 15 x 21 cm, broché, 88 pages,

Date de parution : 2013,

EAN : 9782952550291

Auteur(e)

Révélation littéraire 2013, Vincent Vuibert est l’auteur de Chroniques de la mauvaise herbe. Un premier roman, récompensé par le Prix Lagneau, qui traite des errances des jeunes de Nouméa, la ville où a grandi ce passionné de culture urbaine.

Avis

Note 
22/01/2017

Superbe

Beau livre très bien écrit, on se plonge dans cet univers noir, vivement le prochain !

    Note 
    09/01/2017

    Très bon

    Bien écrit, fluide, et bien documenté ! Un vrai plaisir à lire.

      Donner votre avis !

      Donnez votre avis

      Chroniques de la mauvaise herbe

      Chroniques de la mauvaise herbe

      Dans ce roman incisif et poignant, le narrateur - Bois Noir - se fait le porte-parole des oubliés, des inadaptés, des désœuvrés… Nouméa vue du squat… Noir et sans concession, ce portrait d’une jeunesse marginale est une vraie nouveauté dans le panorama littéraire néo-calédonien. C’est aussi le premier roman de Vincent Vuibert, lauréat du prix Michel Lagneau 2013, publié aux éditions Madrépores.

      Donnez votre avis

      Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...