Nouveau Marins et missionnaires Agrandir l'image

Marins et missionnaires

Récit de la prise de possession de la Nouvelle-Calédonie, 1843-1853

Dans un geste hautement symbolique, le 5 mai 2018, le président Emmanuel Macron a remis au gouvernement calédonien les deux actes originaux des prises de possession de la Nouvelle-Calédonie et de l’île des Pins.
Mais dans quelles circonstances ces documents ont-ils été établis et signés ? Comment l’expédition a-t-elle été organisée et vécue à bord du navire le Phoque ?
Albert de Salinis nous présente les témoignages croisés du commandant Candeau, chef d’état-major, et du comte de Marcé, aide de camp de l’amiral Fébvrier des Pointes, deux participants de l’aventure.

Plus de détails

2 990 XPF / 25.06€

Tous les prix incluent la TGC

Ajouter aux favoris

Produits associés

Fiche détaillée

Le texte présenté dans cet ouvrage, initialement publié en 1892, retranscrit les circonstances précises au cours desquelles les actes des prises de possession furent établis par le contre-amiral Fébvrier des Pointes, sur ordre de Napoléon III, sur les sites de Balade et de Vao.
Ce livre reprend fidèlement le contenu de l’édition originale de V. Retaux et fils (texte et illustrations) et constitue un témoignage unique sur les évènements qui changèrent à jamais le destin de la Nouvelle-Calédonie.

Auteur(s) : Albert de Salinis,

Genre : Récit,

Editeur : Éditions Humanis,

Collection : Archipels,

Caractéristiques : Format 13 x 20 cm, broché, 356 pages,

Date de parution : 2018,

EAN : 9791021903210

Avis

Donnez votre avis

Marins et missionnaires

Marins et missionnaires

Dans un geste hautement symbolique, le 5 mai 2018, le président Emmanuel Macron a remis au gouvernement calédonien les deux actes originaux des prises de possession de la Nouvelle-Calédonie et de l’île des Pins.
Mais dans quelles circonstances ces documents ont-ils été établis et signés ? Comment l’expédition a-t-elle été organisée et vécue à bord du navire le Phoque ?
Albert de Salinis nous présente les témoignages croisés du commandant Candeau, chef d’état-major, et du comte de Marcé, aide de camp de l’amiral Fébvrier des Pointes, deux participants de l’aventure.

Donnez votre avis