Prix réduit ! Lettre à Poutaveri Agrandir l'image

Lettre à Poutaveri

Après la visite des premiers navigateurs européens, à peine évoqués dans l'ouvrage, le 5 mars 1797, le petit peuple tahitien de la Baie de Matavai se précipite avec enthousiasme sur leurs pirogues garnies de fleurs, de fruits et de vahine pour accueillir selon la tradition le nouveau navire étranger. Guidée par son insatiable curiosité d'enfant, une petite Tahitienne interroge les faits dont elle est le témoin. Elle les raconte en détail, et avec toute l'innocence qui caractérise son âge, à son ami Poutaveri (Bougainville). Ces nuées d'observations évoquent un moment pathétique de l'histoire et dessinent l'émouvante silhouette d'un peuple qui ne veut pas mourir.

Plus de détails

3 510 XPF / 29.38€

-10%

3 900 XPF / 32.64€

Tous les prix incluent la TGC

Ajouter aux favoris

Fiche détaillée

Après la visite des premiers navigateurs européens, à peine évoqués dans l'ouvrage, le 5 mars 1797, le petit peuple tahitien de la Baie de Matavai se précipite avec enthousiasme sur leurs pirogues garnies de fleurs, de fruits et de vahine pour accueillir selon la tradition le nouveau navire étranger. Guidée par son insatiable curiosité d'enfant, une petite Tahitienne interroge les faits dont elle est le témoin. Elle les raconte en détail, et avec toute l'innocence qui caractérise son âge, à son ami Poutaveri (Bougainville). Ces nuées d'observations évoquent un moment pathétique de l'histoire et dessinent l'émouvante silhouette d'un peuple qui ne veut pas mourir.

Auteur(s) : Louise Peltzer,

Genre : Roman,

Editeur : Au vent des îles,

Collection :

Caractéristiques : Format 14 x 21,5 cm, broché, 450 pages,

Date de parution : 2002,

EAN : 9782909790497

Avis

Donnez votre avis

Lettre à Poutaveri

Lettre à Poutaveri

Après la visite des premiers navigateurs européens, à peine évoqués dans l'ouvrage, le 5 mars 1797, le petit peuple tahitien de la Baie de Matavai se précipite avec enthousiasme sur leurs pirogues garnies de fleurs, de fruits et de vahine pour accueillir selon la tradition le nouveau navire étranger. Guidée par son insatiable curiosité d'enfant, une petite Tahitienne interroge les faits dont elle est le témoin. Elle les raconte en détail, et avec toute l'innocence qui caractérise son âge, à son ami Poutaveri (Bougainville). Ces nuées d'observations évoquent un moment pathétique de l'histoire et dessinent l'émouvante silhouette d'un peuple qui ne veut pas mourir.

Donnez votre avis