Prix réduit ! Les yeux volés Agrandir l'image

Les yeux volés

Disponible en Epub sur ce lien

Dans un accident de voiture, un bébé meurt. Lorsque son corps perdu est enfin retrouvé dans une poubelle à l’hôpital, il est sans yeux. Pour les deux familles réunies afin de soutenir la mère, de faire le deuil du père et du bébé, cet incident choquant et mystérieux – pourquoi les médecins ont-ils volé les yeux de l’enfant ? – déclenche une réflexion troublante sur leur parcours historique, leur place dans la société néo-zélandaise, leurs perspectives d’avenir et sur tout ce qui leur a été volé – langue, terres, respect de leurs traditions culturelles, histoire(s), voire jusqu’à leurs gènes…

Plus de détails

2 020 XPF / 16.91€

-10%

2 244 XPF / 18.78€

Tous les prix incluent la TGC

Ajouter aux favoris

Produits associés

Fiche détaillée

Dans un accident de voiture, un bébé meurt. Lorsque son corps perdu est enfin retrouvé dans une poubelle à l’hôpital, il est sans yeux. Pour les deux familles réunies afin de soutenir la mère, de faire le deuil du père et du bébé, cet incident choquant et mystérieux – pourquoi les médecins ont-ils volé les yeux de l’enfant ? – déclenche une réflexion troublante sur leur parcours historique, leur place dans la société néo-zélandaise, leurs perspectives d’avenir et sur tout ce qui leur a été volé – langue, terres, respect de leurs traditions culturelles, histoire(s), voire jusqu’à leurs gènes…

Disponible en Epub sur ce lien

Auteur(s) : Patricia Grace,

Genre : Roman,

Editeur : Au vent des îles,

Collection : Littératures du Pacifique,

Caractéristiques : Format 11,5 x 21 cm, broché, 458 pages,

Date de parution : 2006,

EAN : 9782915654141

Auteur(e)

Patricia Grace, romancière et nouvelliste, elle est l’une des voix contemporaines les plus respectées de la Nouvelle-Zélande. Elle fut, dans les années 70, l’une des instigatrices du débat idéologique qui anima l’arène politique, artistique et littéraire de son pays.

Accompagnée d’artistes et d’écrivains, elle revendiqua à cette époque le caractère légitime et nécessaire de l’empreinte créatrice maorie au sein d’une littérature nationale émergente. Elle signa Waiariki en 1975, ouvrage qui fit date puisqu’il marquait la toute première publication par une femme d’origine maorie d’un recueil de nouvelles.

Sans nostalgie ni sentimentalisme, elle s’attache à brosser le portrait d’une grande variété de personnages fictifs issus d’une société qu’elle connaît de façon intime et dont la langue et la culture furent longtemps ignorées.

Patricia Grace décroche le Prix Neustadt, que l’on surnomme le petit Nobel… Reconnaissance internationale pour cette écrivaine maorie, fer de lance des littératures du Pacifique.

Avis

Donnez votre avis

Les yeux volés

Les yeux volés

Disponible en Epub sur ce lien

Dans un accident de voiture, un bébé meurt. Lorsque son corps perdu est enfin retrouvé dans une poubelle à l’hôpital, il est sans yeux. Pour les deux familles réunies afin de soutenir la mère, de faire le deuil du père et du bébé, cet incident choquant et mystérieux – pourquoi les médecins ont-ils volé les yeux de l’enfant ? – déclenche une réflexion troublante sur leur parcours historique, leur place dans la société néo-zélandaise, leurs perspectives d’avenir et sur tout ce qui leur a été volé – langue, terres, respect de leurs traditions culturelles, histoire(s), voire jusqu’à leurs gènes…

Donnez votre avis