Promo! Angélus en terre lointaine Agrandir l'image

Angélus en terre lointaine

Disponible en Epub sur ce lien

Dans ce roman historique qui se déroule en Nouvelle-Calédonie, entre la deuxième moitié du XIXe et le début du XXe siècle, Bernard de La Vega a scrupuleusement respecté le contexte historique et anthropologique du lieu où les personnages prennent vie. Les croyances mélanésiennes de la période précoloniale, l'enfer et les roublardises de l'univers carcéral, la rude adaptation des mises en concession sont peintes avec réalisme et justesse. Dans ce contexte, les personnages réels ou fictifs, prennent toute leur autonomie pour devenir des héros de roman. Le lecteur oublie alors l'Histoire des historiens pour épouser les émotions de héros lointains car elles sont aussi les siennes.

Plus de détails

855 XPF / 7.16€

-10%

950 XPF / 7.95€

Tous les prix incluent la TGC

Ajouter aux favoris

Fiche détaillée

Dans ce roman historique qui se déroule en Nouvelle-Calédonie, entre la deuxième moitié du XIXe et le début du XXe siècle, Bernard de La Vega a scrupuleusement respecté le contexte historique et anthropologique du lieu où les personnages prennent vie. Les croyances mélanésiennes de la période précoloniale, l'enfer et les roublardises de l'univers carcéral, la rude adaptation des mises en concession sont peintes avec réalisme et justesse. Dans ce contexte, les personnages réels ou fictifs, prennent toute leur autonomie pour devenir des héros de roman. Le lecteur oublie alors l'Histoire des historiens pour épouser les émotions de héros lointains car elles sont aussi les siennes.

Disponible en Epub sur ce lien

Auteur(s) : Bernard de La Vega,

Genre : Roman,

Editeur : Au vent des îles,

Collection : Littératures du Pacifique,

Caractéristiques : Format 13 x 21 cm, broché, 400 pages,

Date de parution : 2011,

EAN : 9782915654868

Avis

Donnez votre avis

Angélus en terre lointaine

Angélus en terre lointaine

Disponible en Epub sur ce lien

Dans ce roman historique qui se déroule en Nouvelle-Calédonie, entre la deuxième moitié du XIXe et le début du XXe siècle, Bernard de La Vega a scrupuleusement respecté le contexte historique et anthropologique du lieu où les personnages prennent vie. Les croyances mélanésiennes de la période précoloniale, l'enfer et les roublardises de l'univers carcéral, la rude adaptation des mises en concession sont peintes avec réalisme et justesse. Dans ce contexte, les personnages réels ou fictifs, prennent toute leur autonomie pour devenir des héros de roman. Le lecteur oublie alors l'Histoire des historiens pour épouser les émotions de héros lointains car elles sont aussi les siennes.

Donnez votre avis