Nickel Agrandir l'image

Nickel, Le trésor des kanak

Il y a vingt cinq ans, la Nouvelle-Calédonie passait du drame à l'espoir. Le drame, c'était le massacre de la grotte d’Ouvéa. L'espoir : les accords de Matignon qui, sous l'égide de Michel Rocard, enclenchaient le processus de paix et de rééquilibrage des pouvoirs entre Kanak et Caldoches. Aujourd'hui, patiemment, les Kanak luttent toujours pour leur indépendance. Mais l’heure n’est plus à la violence. L’arme qu’ils utilisent pour parvenir à leur fin est bien plus puissante : le nickel. Pour financer leur futur État, les Kanak ouvrent des mines, construisent des usines. Ils jouent leur destin sur le marché des matières premières. Le pari est audacieux, mais dangereux. Ce peuple d’à-peine cent mille personnes parviendra-t-il à se faire une place dans l’économie mondiale ? Résistera-t-il à la voracité des multinationales ? Ne risque-il pas d’y perdre son âme ? ...

Plus de détails


Ce produit a les tags suivant : trésor, nickel, kanak, dvd, Nouvelle-Calédonie

2 957 XPF / 24.78€

Tous les prix incluent la TGC

Ajouter aux favoris

Produits associés

Fiche détaillée

DVD en version originale française et version sous-titrée anglais
Documentaire – 16/9 – couleur – 52 min

Bonus :
• Pour en finir avec une économie de comptoir (26 mn) Les principaux acteurs du projet de l’usine du Nord expliquent sa philosophie et les motivations qui ont guidé leur action.
• Nickel, de la mine à l’usine (9 mn) Suit le parcours du minerai, de la mine de Ouaco (Nouvelle-Calédonie) jusqu’à l’usine de Gwangyang (Corée-du-Sud)

Supplément :
• Un livret de quatre pages sur l’histoire du Nickel en Nouvelle-Calédonie

Auteur(s) : Laurent Cibien, Anne Pitoiset,

Genre : DVD,

Editeur : aaa production,

Collection :

Caractéristiques : Format 13,5 x 19 cm, 52 min,

Date de parution : 2013,

EAN : 3760118470184

Avis

Donnez votre avis

Nickel, Le trésor des kanak

Nickel, Le trésor des kanak

Il y a vingt cinq ans, la Nouvelle-Calédonie passait du drame à l'espoir. Le drame, c'était le massacre de la grotte d’Ouvéa. L'espoir : les accords de Matignon qui, sous l'égide de Michel Rocard, enclenchaient le processus de paix et de rééquilibrage des pouvoirs entre Kanak et Caldoches. Aujourd'hui, patiemment, les Kanak luttent toujours pour leur indépendance. Mais l’heure n’est plus à la violence. L’arme qu’ils utilisent pour parvenir à leur fin est bien plus puissante : le nickel. Pour financer leur futur État, les Kanak ouvrent des mines, construisent des usines. Ils jouent leur destin sur le marché des matières premières. Le pari est audacieux, mais dangereux. Ce peuple d’à-peine cent mille personnes parviendra-t-il à se faire une place dans l’économie mondiale ? Résistera-t-il à la voracité des multinationales ? Ne risque-il pas d’y perdre son âme ? ...

Donnez votre avis