Prix réduit ! Un drame de la colonisation Agrandir l'image

Un drame de la colonisation

Ouvéa, Nouvelle-Calédonie, mai 1988

Frédéric Angleviel, historien calédonien, nous livre la première lecture historique de l’affaire d’Ouvéa.

Plus de détails


Ce produit a les tags suivant : ouvea, indépendance, Nouvelle-Calédonie, Gossanah, Wéa, Dianou, Legorjus, otages

3 330 XPF / 27.87€

-10%

3 700 XPF / 30.97€

Tous les prix incluent la TGC

Ajouter aux favoris

Produits associés

Fiche détaillée

Le 22 avril 1988, à Ouvéa, 27 gendarmes sont pris en otage par un groupe d’indépendantistes kanak. Cette explosion de violence, qui entraîna la mort de 6 militaires et 19 indépendantistes, devint un enjeu national et électoral majeur, alors que s’annonçait le second tour de l’élection présidentielle de 1988. En donnant la parole aux différents acteurs de ce drame, qu’ils soient indépendantistes ou défenseurs de l’ordre républicain, l’auteur nous livre la première lecture historique de l’affaire d’Ouvéa.

Auteur(s) : Frédéric Angleviel,

Genre : Histoire,

Editeur : Vendémiaire,

Collection : Chroniques,

Caractéristiques : Format 14,5 cm x 20 cm, broché, 316 pages,

Date de parution : 2014,

EAN : 9782363580511

Auteur(e)

Historien, Frédéric Angleviel a écrit, participé, dirigé de nombreux ouvrages sur l’histoire de la Nouvelle-Calédonie et du Pacifique.

Il a notamment créé la collection 101 mots pour comprendre aux éditions Île de Lumière et les collections Fac-similés océaniens et Portes océanes aux éditions L’Harmattan.

Il a récemment publié Histoire illustrée de Nouvelle-Calédonie (Footprint Pacifique, 2014) qui du peuplement par les Austronésiens à la période contemporaine parcourt toute l’histoire du pays, au fil d’une iconographie d’une grande richesse. Frédéric Angleviel est également l’auteur de l’ouvrage Un drame de la colonisation (Vendémairie, 2014) récompensé par le prix du livre insulaire dans la catégorie Sciences, en août 2015.

Avis

Donnez votre avis

Un drame de la colonisation

Un drame de la colonisation

Frédéric Angleviel, historien calédonien, nous livre la première lecture historique de l’affaire d’Ouvéa.

Donnez votre avis

Blog