Le destin tragique de la Monique Agrandir l'image

Le destin tragique de la Monique

1er août 1953: le caboteur La Monique, attendu à Nouméa e, provenance de Maré, chargé de fret et transportant 126 personnes, n'arrivera jamais. Il a disparu corps et biens. La Nouvelle-Calédonie, alors en plein préparatifs des fêtes du centenaire, va plonger subitement dans la consternation., le chagrin et le deuil; dans ce petit territoire de 55 000 âmes, chaque famille, ou presque, va être concernée, de près ou de loin, par cette tragédie. Le "mystère de la Monique" est né.

Plus de détails


Ce produit a les tags suivant : nouvelle caledonie, mystere, Mare, lagon, histoire, bateau, naufrage

2 660 XPF / 22.29€

2 800 XPF / 23.46€

Tous les prix incluent la TGC

Ajouter aux favoris

Produits associés

Fiche détaillée

1er août 1953: le caboteur La Monique, attendu à Nouméa e, provenance de Maré, chargé de fret et transportant 126 personnes, n'arrivera jamais. Il a disparu corps et biens. La Nouvelle-Calédonie, alors en plein préparatifs des fêtes du centenaire, va plonger subitement dans la consternation., le chagrin et le deuil; dans ce petit territoire de 55 000 âmes, chaque famille, ou presque, va être concernée, de près ou de loin, par cette tragédie. Le "mystère de la Monique" est né.

Auteur(s) : Alain Le Breus,

Genre : Histoire,

Editeur : Association Fortunes de mer calédoniennes,

Collection :

Caractéristiques : Format 27,5 x 21,5 cm, relié, 93 pages,

Date de parution : 2011,

EAN : 9782746636392

Avis

Donnez votre avis

Le destin tragique de la Monique

Le destin tragique de la Monique

1er août 1953: le caboteur La Monique, attendu à Nouméa e, provenance de Maré, chargé de fret et transportant 126 personnes, n'arrivera jamais. Il a disparu corps et biens. La Nouvelle-Calédonie, alors en plein préparatifs des fêtes du centenaire, va plonger subitement dans la consternation., le chagrin et le deuil; dans ce petit territoire de 55 000 âmes, chaque famille, ou presque, va être concernée, de près ou de loin, par cette tragédie. Le "mystère de la Monique" est né.

Donnez votre avis