Prix réduit ! C'est une terre ma'ohi Agrandir l'image

C'est une terre ma'ohi

Photographe autodidacte, Michel Chansin a bourlingué dans l'île où il est né avec son appareil en bandoulière, pour rechercher un instant, une posture, un happening, une coïncidence, une douleur ou une joie, qu'il a voulu fixer pour la postérité et partager d'abord avec ses amis puis avec ses lecteurs. Photos sans leçon, dans des visions au prime abord anarchiques, un peu hétéroclites, où seul le plaisir de l'œil compte dans une jouissance complice, taquine, mélancolique parfois, désabusée aussi, et surtout émerveillée que l'image puisse exister devant soi pour le seul fait d'être figée par l'opérateur.

Plus de détails

3 555 XPF / 29.75€

-10%

3 950 XPF / 33.06€

Tous les prix incluent la TGC

Ajouter aux favoris

Fiche détaillée

Photographe autodidacte, Michel Chansin a bourlingué dans l'île où il est né avec son appareil en bandoulière, pour rechercher un instant, une posture, un happening, une coïncidence, une douleur ou une joie, qu'il a voulu fixer pour la postérité et partager d'abord avec ses amis puis avec ses lecteurs. Photos sans leçon, dans des visions au prime abord anarchiques, un peu hétéroclites, où seul le plaisir de l'œil compte dans une jouissance complice, taquine, mélancolique parfois, désabusée aussi, et surtout émerveillée que l'image puisse exister devant soi pour le seul fait d'être figée par l'opérateur.

Auteur(s) : Michel Chansin,

Genre : Beaux livres, art,

Editeur : Au vent des îles,

Collection : Images de Polynésie,

Caractéristiques : Format 22 x 27,5 cm, relié, 176 pages,

Date de parution : 2002,

EAN : 9782909790930

Avis

Donnez votre avis

C'est une terre ma'ohi

C'est une terre ma'ohi

Photographe autodidacte, Michel Chansin a bourlingué dans l'île où il est né avec son appareil en bandoulière, pour rechercher un instant, une posture, un happening, une coïncidence, une douleur ou une joie, qu'il a voulu fixer pour la postérité et partager d'abord avec ses amis puis avec ses lecteurs. Photos sans leçon, dans des visions au prime abord anarchiques, un peu hétéroclites, où seul le plaisir de l'œil compte dans une jouissance complice, taquine, mélancolique parfois, désabusée aussi, et surtout émerveillée que l'image puisse exister devant soi pour le seul fait d'être figée par l'opérateur.

Donnez votre avis