Nouveau Annie Rosès artiste barock Agrandir l'image

Annie Rosès artiste barock

Inventaire multiple

Ce catalogue prend en compte l’œuvre de l’artiste Annie Rosès dans sa globalité, il dévoile l’envergure de sa création artistique : gravures, dessins, peintures, sculptures, art vidéo et installations réalisées tant en France, qu’en Nouvelle-Calédonie ou en Océanie (Vanuatu, Australie, Polynésie française, Nouvelle-Zélande).Il est documenté par des textes originaux signés : Anne Bihan, Luc Camoui, Michel Degorce-Dumas, Guillaume Fontanieu, Marie-Geneviève Havel, Nicolas Kurtovitch, Jean Métellus, Aline Mori, Frédéric Ohlen, Jean-Luc Rosselin et ceux de l’auteure, ainsi qu’un entretien mené par Laetitia Pesenti. C’est un dialogue avec les écrivains océaniens, et plus largement des îles, une suite logique des livres d’artistes d’Annie Rosès dans la collection : Les Océanîles livres d’artiste.

Cet ouvrage comprend un nombre de visuels très important. Certaines oeuvres restées jusque-là dans les cartons sont inédites.

Plus de détails


Ce produit a les tags suivant : oceanie, art contemporain, Océanîles

10 500 XPF / 87.99€

Tous les prix incluent la TGC

Ajouter aux favoris

Fiche détaillée

Considérant l’ensemble de son œuvre, l’inventaire d’Annie Rosès propose une réflexion artistique et voyageuse : « Vivre l’aventure de l’art telle une odyssée, au sens strict du terme ». Cet ouvrage ou « l’art subtil du déplacement » (Anne Bihan – Exposition Wagni, MNC 2015) s’attache à faire connaître la production d’Annie Rosès tant « spatiale » (de l’Atlantique au Pacifique), que temporelle (de 1978 à 2016). C’est également un questionnement sur la place de l’artiste dans la scène muséographique d’aujourd’hui tout comme dans celle de l’archéologie de l’art.

« J’ai gardé de cette période (Quand j’étais archéologue – Chapitre : Archéoworks), un goût pour la collecte et la classification des objets, l’analyse de données, du matériel et l’étude technique des couches stratigraphiques ! Questionner les événements et l’histoire qui nous façonnent : que reste-t-il, lorsqu’il ne reste plus rien ? Comme dans les petits morceaux de charbon calcinés, les tessons de poterie ou brisures d’os... Chercher dans les codes, l’influence des grandes figures féminines depuis l’antiquité jusqu’à l’histoire contemporaine. (Les figures féminines occupent une place prépondérante - Chapitre : Les Îliennes), trouver les formes et les matières des traces de fossile directeur. Archéologue avec outils et prospectives, j’ai investi un terrain de fouilles où l’art est le champ d’investigation, de réflexion et d’expérimentation. » (Chapitre : L’Âge d’or).

Cet inventaire est une ballade qui retrace un parcours tout à fait original, singulier et inhabituel et qui interroge avec constance l’énigme de nos vies et la force de nos liens.

Cet ouvrage est documenté par des textes originaux signés : Anne Bihan, Luc Camoui, Michel Degorce-Dumas, Guillaume Fontanieu, Marie-Geneviève Havel, Nicolas Kurtovitch, Jean Métellus, Aline Mori, Frédéric Ohlen, Jean-Luc Rosselin et ceux de l’auteure, ainsi qu’un entretien mené par Laetitia Pesenti. C’est un dialogue avec les écrivains océaniens, et plus largement des îles, une suite logique des livres d’artistes d’Annie Rosès dans la collection : Les Océanîles livres d’artiste.

Cet ouvrage comprend un nombre de visuels très important. Certaines oeuvres restées jusque-là dans les cartons sont inédites. Cet ouvrage permet de dévoiler l’envergure de cette création artistique : gravures, dessins, peintures, sculptures, art vidéo et installations réalisées tant en France, qu’en Nouvelle-Calédonie ou en Océanie (Vanuatu, Australie, Polynésie française, Nouvelle-Zélande).

Auteur(s) : Annie Rosès,

Genre : Beaux livres, art,

Editeur : Annie Rosès,

Collection :

Caractéristiques : Format 29.7 x 28 cm, reliure soupe, 444 pages,

Date de parution : 2017,

EAN : 9782746694637

Auteur(e)

Annie Rosès est une artiste mixed border line qui pratique un art atypique et protéiforme.

Diplômée de l'École Nationale des Beaux Arts de Paris et de la Sorbonne, section ethno-archéologie, elle part en Océanie de 1981 à 1991, adopte l'art non occidental et des expériences artistiques qui la mèneront vers une relecture de son héritage judéo-grec. Avec gravité, poésie et humour, elle revisite les formes des archétypes antiques, les fondamentaux de l'art, les temps originels des immémoriaux et des mythes. Cela permet de mesurer la cohérence de son projet, décrypter et ré-inventer des codes grâce à l'écriture et la parole tout autant que par l'image et l'objet. Son art sort des strates. Son œuvre questionne le sens du devenir dominé par la pensée numérale. Ses dernières créations trouvent ainsi matière en l'homme qu'elle interpelle, le passé est mort, le passé est passé mais la nature humaine ne change pas. Dans sa quête de progrès et de bien-être, l'homme imprime en 3D, tel un performeur du futur, son destin devenu virtuel et illisible, dans un monde où, all is under control... Des premières gravures réalisées dans le Pacifique sud, peintures des brasiers et portraits de famille, de la collection Les Océanîles livres d'artiste jusqu'aux sculptures récentes en verre d'écran de télé recyclé et moulé ou les installations vidéo, la variété des matériaux illustre sa singularité esthétique qui se veut à la fois classique et expérimentale.

Pour en savoir plus :

Site Annie Rosès http://annieroses.free.fr/index.html

Blog d’actualité http://roses-c-annie.over-blog.com/

Avis

Donnez votre avis

Annie Rosès artiste barock

Annie Rosès artiste barock

Ce catalogue prend en compte l’œuvre de l’artiste Annie Rosès dans sa globalité, il dévoile l’envergure de sa création artistique : gravures, dessins, peintures, sculptures, art vidéo et installations réalisées tant en France, qu’en Nouvelle-Calédonie ou en Océanie (Vanuatu, Australie, Polynésie française, Nouvelle-Zélande).Il est documenté par des textes originaux signés : Anne Bihan, Luc Camoui, Michel Degorce-Dumas, Guillaume Fontanieu, Marie-Geneviève Havel, Nicolas Kurtovitch, Jean Métellus, Aline Mori, Frédéric Ohlen, Jean-Luc Rosselin et ceux de l’auteure, ainsi qu’un entretien mené par Laetitia Pesenti. C’est un dialogue avec les écrivains océaniens, et plus largement des îles, une suite logique des livres d’artistes d’Annie Rosès dans la collection : Les Océanîles livres d’artiste.

Cet ouvrage comprend un nombre de visuels très important. Certaines oeuvres restées jusque-là dans les cartons sont inédites.

Donnez votre avis