Marques Il y a 131 marques

par page
Résultats 121 - 131 sur 131.
  • Tristan Derycke

    Romancier

    Tristan Derycke-Andréani est né en 1955 à Paris où il y fait ses études de médecine. Après avoir séjourné à la Réunion pendant quelques années, il s’installe en Nouvelle-Calédonie en 1995 où il vit actuellement.

    En 2008, il publie aux éditions L’Harmattan son premier roman Le Syndrome des Maldives qui sera suivi en 2011 par 2084 NC (éditions Amalthée). Son troisième roman Protocole fatal vient de paraître aux éditions Noir au Blanc.

    Tristan est également l’auteur de textes et de nouvelles dans divers ouvrages collectifs tels que Sillages d’Océanie.

    0 produits

  • Victor David

    Actuellement chargé d’études à l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD), au Centre de Nouméa, Nouvelle-Calédonie, Victor David a suivi une triple formation universitaire en droit, sciences politiques et langues et civilisations britanniques à l’Université de Paris X Nanterre.

    0 produits

  • Vincent Ricci

    Vincent RICCI est le fondateur du site DozoDomo.com, magazine en ligne de référence sur le Japon. Conférencier reconnu, il est spécialiste du marketing et des enjeux socio-économiques nippons. Il œuvre également au rapprochement entre les cultures occidentales et japonaises. Pour en savoir plus : http://dozodomo.com

  • Vincent Vuibert

    Révélation littéraire 2013, Vincent Vuibert est l’auteur de Chroniques de la mauvaise herbe. Un premier roman, récompensé par le Prix Lagneau, qui traite des errances des jeunes de Nouméa, la ville où a grandi ce passionné de culture urbaine.

  • Virginie Soula

    Virginie SOULA

    Née à Nouméa en 1979, Virginie Soula est docteur en Lettres Modernes, spécialiste de la littérature francophone de Nouvelle-Calédonie. Elle est également titulaire d’un DESS de relations interculturelles et s’implique depuis plusieurs années dans le secteur culturel. Chargée d’action, puis responsable du service culturel de la Maison de la Nouvelle-Calédonie à Paris, elle a, entre autres, participé à la conception et la réalisation plusieurs projets culturels et institutionnels d’envergures dont l’exposition « Caledoun » à l’institut du Monde Arabe ou le colloque « 25 ans des accords de Matignon et 15 ans de l’accord de Nouméa ». De retour en Nouvelle-Calédonie, elle travaille aujourd’hui comme entrepreneur culturel indépendant et collabore avec différentes structures culturels calédoniennes.

  • Wallès Kotra

    Walles Kotra, journaliste originaire de l’île de Tiga en Nouvelle-Calédonie, est directeur exécutif chargé de l’Outre-mer au sein du groupe France Télévisions. Journaliste formé à l’École supérieure de journalisme de Lille, il revient en Nouvelle-Calédonie en 1981 où il intègre la rédaction de RFO (Radio France Outremer). Il couvre alors les évolutions politiques de l’époque et notamment la signature des accords de Matignon-Oudinot. Il est l’auteur de Conversations calédoniennes, entretiens avec Jacques Lafleur et Antoine Kombouare, paroles d’un footballeur (Au vent des îles, 2009 et 2014) ainsi que de plusieurs films documentaires portant sur l’histoire et la société calédonienne. S’intéressant également de près aux problématiques du Pacifique, il est le promoteur de l’Université de la communication de l’Océanie en Nouvelle-Calédonie et du Festival international du film documentaire océanien (FIFO) en Polynésie française.

    Avec ce troisième ouvrage d’entretiens, il poursuit son observation de la société calédonienne et des mutations du monde kanak dans laquelle il s’est engagé dès 1981 et, respectant la culture orale à laquelle il appartient, se fait passeur de paroles.

  • Witi Ihimaera

    Witi Ihimaera est un auteur néo-zélandais d'origine maori et d'expression anglaise. Tangi, en 1973, a été le premier roman 1987, a fait l'objet d'une adaptation à succès pour le cinéma sous le titre, en français, de Paï, l'élue d'un peuple nouveau.

    Auteur prolifique, Witi a publié depuis ses débuts littéraires quinze romans, sept recueils de nouvelles et contribué à plus de vingt-cinq ouvrages consacrés à la culture de son pays, notamment aux arts et à la culture maori. Quatre de ses livres ont été publiés en français : Paï, la légende des baleines, Paï, la légende des baleines racontée aux enfants, Bulibasha, le roi des Gitans et La femme de Parihaka.

    Il considère son dernier ouvrage, Maori Boy, sorti en 2014, comme ses mémoires. Une pièce de théâtre, All Our Sons, qui évoquent la participation des soldats maori à la Grande Guerre, sera présentée pour la première fois sur scène au mois de novembre 2015 et son film The Patriarch devrait sortir sur le marché international en 2016.

  • Yannick Jan

    Yannick Jan est né en 1973 et arrive en 1985 en Nouvelle-Calédonie. Du 15e arrondissement de Paris au collège de Rivière Salée, le choc culturel est riche ! Musicien depuis l’enfance, c'est vers l'écriture, l'une de ses premières passions, qu'il se tourne désormais. Fan d'héroïc fantasy, il a écrit plusieurs manuscrits dans ce genre. C'est pourtant un premier roman psychologique qu'il publie aujourd'hui. « L’écrivain » évoque la gloire et la déchéance d'un homme qui tente de repousser ses démons et interroge l'atavisme dans les choix de vie. Ce premier roman pose la question du regard de l’autre, de la victimisation et de l’image de soi. Il aborde le pouvoir du mental et de la pensée illusoire poussant les personnages à leur paroxysme. Il propose aux lecteurs un voyage temporel et intemporel, géographique, marqué par des scènes de vies où les émotions s’expriment jusqu’à l’excès.
  • Yannick Prigent

    Yannick Prigent est né à Nouméa et, dès sa petite enfance, il est captivé par les récits, mythes et légendes kanak qu’on raconte autour de lui.
Il étudie à Paris, voyage, exerce divers métiers, puis décide de se consacrer à l’écriture. S’appuyant sur des notes prises pendant l’adolescence, il fait paraître deux recueils de nouvelles, Le Facteur de la Tchamba et Une enfance au Nuôc-Mâm. Il publie aussi des essais, des pièces de théâtre et des albums jeunesse. Il est lauréat du prix Popaï 2010 et l’invité du prix Livre Mon Ami en 2011 pour La petite tresseuse kanak illustré par Caroline Palayer et édité chez Vents d’ailleurs.

    0 produits

  • Yannick Prigent et Dominique Berton

    Yannick Prigent est né à Nouméa et, dès sa petite enfance, il est captivé par les récits, mythes et légendes kanak qu’on raconte autour de lui.
Il étudie à Paris, voyage, exerce divers métiers, puis décide de se consacrer à l’écriture. S’appuyant sur des notes prises pendant l’adolescence, il fait paraître deux recueils de nouvelles, Le Facteur de la Tchamba et Une enfance au Nuôc-Mâm. Il publie aussi des essais, des pièces de théâtre et des albums jeunesse. Il est lauréat du prix Popaï 2010 et l’invité du prix Livre Mon Ami en 2011 pour La petite tresseuse kanak illustré par Caroline Palayer et édité chez Vents d’ailleurs.

    Dominique Berton, artiste plasticienne née en Nouvelle-Calédonie, a dessiné ce pays dès ses premières esquisses. Elle suit les enseignements de différents artistes calédoniens et de l’école d’Art de Nouméa avant d’obtenir son diplôme universitaire en Histoire des Arts en Océanie en 2013. Elle représente la Nouvelle-Calédonie au Salon du Livre de Paris et au Festival Rochefort Pacifique en 2017. Elle a déjà illustré des contes kanak aux éditions de l’ADCK-centre culturel Tjibaou : Adrapo & Wanimoc, L’igname amère et Xii, le faucon de Ngwéétu, et des romans jeunesse aux éditions Joy.

  • Yves Lefèvre

    Yves Lefèvre, photographe et cinéaste animalier, pionnier de la plongée sous-marine en Polynésie française, allie le savoir-faire de nombreuses années de prises de vue sous-marines à de solides compétences de naturaliste. Il vit à Rangiroa dans l’archipel des Tuamotu et à Malpelo, en Colombie.

    0 produits

Résultats 121 - 131 sur 131.